Recevez notre Documentation

Le blog

L'actualité de JLB Informatique et de la gestion de l'information.

Pourquoi utiliser les métadonnées dans sa photothèque

Les métadonnées servent à identifier et retrouver une ressource. Pour les images, elles vont servir à les indexer, que ce soit avec des informations techniques (EXIF) ou descriptives (IPTC). Même si les métadonnées XMP sont une alternative possible, on retrouve principalement l’utilisation des deux métadonnées précédentes dans les phototèques.

En effet, l’intêret d’utiliser des métadonnées est multiple :

  • l’indexation de l’image est indépendante du système et/ou d’un produit
  • les métadonnées sont intégrées au fichier image et elles sont donc en permanence accessibles
  • elles peuvent rendre l’indexation automatique dans une photothèque

Prenons un exemple concret:

Un service de communication gère son fonds d’images à l’aide d’un logiciel de photothèque.

Le photographe indépendant qui réalise les photos pour ce service revient de reportage. Ces images contiennent déjà des données EXIF qui sont fournies par l’appareil photo. Le photographe ajoute des données IPTC à ses images pour décrire son reportage, ses images, etc.

Son travail terminé, il transmet ces images au service de communication de l’entreprise qui lui a commandé ce reportage. Le logiciel de photothèque va leur permettre de créer un reportage en intégrant par lot toutes les images en ajoutant automatiquement les métadonnées dans les notices descriptives.

L’indexation est automatique.

Enfin, si un organisme extérieur commande des photos et n’utilise pas le même logiciel de photothèque, il pourra à son tour manipuler les métadonnées pour obtenir les informations des images.

Pratique non ?

Laisser un commentaire