Recevez notre Documentation

Le blog

L'actualité de JLB Informatique et de la gestion de l'information.

Nouvelle version de JLB-NET Portail 2.0 Mobile

L’administrateur profite désormais d’une totale liberté pour customiser l’interface de consultation sur smartphone et tablette.

Sans oublier bien sûr les nombreuses fonctionnalités de base :

  • Consultation de GED, photos et bibliothèque
  • Page d’accueil paramétrable pour afficher nouveautés et actualités
  • Recherche Google et recherche avancée
  • Accès aux pdf joints et aux photos directement dans le navigateur
  • Accès aux descriptifs détaillés
  • Sauvegarde des résultats dans un panier
  • Aide à la recherche (liste alphabétique des termes significatifs)
  • Affichage des photos en vignette
  • Vignette des couvertures des ouvrages et des revues
  • Possibilité de réserver et de suggérer des achats
  • Accès à son compte : prêts et réservations en cours
  • Informations pratiques (adresse, horaires d’ouverture, accès et moyens de transport)

La révolution mobile

A peine l’annonce d’Apple faite le 27 janvier dernier et 75,9 % des Français connaissent déjà l’iPad.

Il faut dire que l’iPhone a sûrement contribué à faire connaitre ce support à mi-chemin entre un ordinateur portable et un iPhone.

Les caractéristiques générales sont intéressantes:

- taille : 242.8 mm x 189.7 mm x 13.4 mm
- poids : 680 g pour le modèle WiFi seulement, 730 g pour la version incorporant la connectivité 3G
- écran de 9,7 pouces
- résolution de 1024 par 768
- connectivité : Wi-Fi (802.11 a/b/g/n) et Bluetooth 2.1, pour la version 3G : UMTS/HSDPA (850, 1900, 2100 MHz), GSM/EDGE (850, 900,1800, 1900 MHz)
- GPS intégré, boussole, accélèromètre
- mémoire de stockage : 16, 32 ou 64 Go de mémoire flash

Mais alors est-ce que cette tablette web, tactile et ergonomique va enfin porter le phénomène de la mobilité aux ressources documentaires ?

Un des points noirs de l’iPad (comme l’iPhone) reste l’environnement fermé du développement des applications.

Les éditeurs sont obligés de travailler selon les règles définies par Apple, et doivent faire valider leur application avant de pouvoir la retrouver sur l’Apple Store.

Oui mais… il reste que les applications web resteront accessibles via le Wi-Fi et le navigateur de l’iPad donnant la possibilité au logiciel d’être développé de la façon dont l’éditeur le souhaite, et sans aucun contrôle possible d’Apple.

Alors va-t-on bientôt voir dans les centres infos doc cet outil disponible au public pour consulter le portail documentaire indiquant les disponibilités des ouvrages et apportant une aide pour localiser en temps réel l’ouvrage ou le document recherché ?

L’archiviste pourra-t-il gérer son espace de stockage directement dans ses salles en utilisant le logiciel pour se déplacer dans les rayons et retrouver les documents, ou archiver les documents ?

Ou mieux, un photographe enverra-t-il des photos en direct pendant son reportage dans la photothèque d’un service de communication via l’option 3G lui permettant d’accéder à internet et donc à l’application ?