Recevez notre Documentation

Le blog

L'actualité de JLB Informatique et de la gestion de l'information.

La révolution mobile

A peine l’annonce d’Apple faite le 27 janvier dernier et 75,9 % des Français connaissent déjà l’iPad.

Il faut dire que l’iPhone a sûrement contribué à faire connaitre ce support à mi-chemin entre un ordinateur portable et un iPhone.

Les caractéristiques générales sont intéressantes:

- taille : 242.8 mm x 189.7 mm x 13.4 mm
- poids : 680 g pour le modèle WiFi seulement, 730 g pour la version incorporant la connectivité 3G
- écran de 9,7 pouces
- résolution de 1024 par 768
- connectivité : Wi-Fi (802.11 a/b/g/n) et Bluetooth 2.1, pour la version 3G : UMTS/HSDPA (850, 1900, 2100 MHz), GSM/EDGE (850, 900,1800, 1900 MHz)
- GPS intégré, boussole, accélèromètre
- mémoire de stockage : 16, 32 ou 64 Go de mémoire flash

Mais alors est-ce que cette tablette web, tactile et ergonomique va enfin porter le phénomène de la mobilité aux ressources documentaires ?

Un des points noirs de l’iPad (comme l’iPhone) reste l’environnement fermé du développement des applications.

Les éditeurs sont obligés de travailler selon les règles définies par Apple, et doivent faire valider leur application avant de pouvoir la retrouver sur l’Apple Store.

Oui mais… il reste que les applications web resteront accessibles via le Wi-Fi et le navigateur de l’iPad donnant la possibilité au logiciel d’être développé de la façon dont l’éditeur le souhaite, et sans aucun contrôle possible d’Apple.

Alors va-t-on bientôt voir dans les centres infos doc cet outil disponible au public pour consulter le portail documentaire indiquant les disponibilités des ouvrages et apportant une aide pour localiser en temps réel l’ouvrage ou le document recherché ?

L’archiviste pourra-t-il gérer son espace de stockage directement dans ses salles en utilisant le logiciel pour se déplacer dans les rayons et retrouver les documents, ou archiver les documents ?

Ou mieux, un photographe enverra-t-il des photos en direct pendant son reportage dans la photothèque d’un service de communication via l’option 3G lui permettant d’accéder à internet et donc à l’application ?

Retoucher ses images en ligne

Divers outils permettent de retailler, découper ou ajouter un filigrane facilement en ligne sur des images. Mais savez-vous qu’il existe des logiciels complets de traitement d’images en ligne ?

Bien sûr, ils ne sont pas aussi performants que leurs ainés (Photoshop, Gimp, Paint Shop Pro..), mais ils possèdent quelques avantages qui pourraient vous séduire…
Ils sont gratuits la plupart du temps et disponibles en ligne. Aucune installation n’est nécessaire sur votre ordinateur, vous pouvez les utiliser sur n’importe qu’elle autre ordinateur.
Comme de nouveaux services en ligne, ils sont graphiquement soignés et ressemblent, pour certains, à des logiciels connus, offrant ainsi les repères nécessaires à une prise en main rapide.

Voici quelques fonctionnalités intéressantes disponibles sur le site pixlr.com :

  • Gestion des calques
  • Gestion des filtres et effets
  • Gestion de l’historique
  • Export en Jpeg et png

Cependant, ces services présentent encore quelques inconvénients…

Qui dit logiciel en ligne dit dépendance vis-à-vis des capacités de votre réseau et de votre connexion internet.
La qualité des traitements n’est pas aussi bonne que les poids lourds du marché, même si la différence reste imperceptible pour la plupart des traitements classiques…

Le traitement des images en ligne reste malgré tout une solution souple et efficace pour la plupart des corrections d’images quotidiennes. En revanche, si vous devez faire des traitements plus complexes, ils n’arriveront pas encore à vous faire oublier vos outils actuels.

Mais attention, les capacités des serveurs et des connexions internet sont en permanence en progrès, et l’écart pourrait continuer à diminuer et en faire de sérieux outsiders face aux géants du domaine. A suivre…

Quelques liens à tester :

http://www.pixlr.com
http://www.picnik.com
http://www.splashup.com
http://www.sumopaint.com